Aller au contenu

La technique «CliPeDia» : pour une didactique nouvelle

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

Partager :  

4740 vues

85 1

La technique «CliPeDia» : pour une didactique nouvelle

Publiée le 26 septembre 2015

Nous expliquons de façon simple et humoristique la technique audiovisuelle exploitée pour réaliser les séquences d’apprentissage de Clipedia. Au travers de diverses illustrations, nous montrons que le principe du « chromakey » (incrustation d’images vidéo en temps réel) est particulièrement bien adapté à l’enseignement des sciences. Nous évoquons brièvement le rôle que pourrait jouer cette technique dans l’évolution de la didactique des sciences.

Quelques mots sur le matériel utilisé par CliPeDia pour réaliser les capsules :

  • L'élément central qui rend la technique CliPeDia possible est le keyer (mélangeur vidéo permettant de superposer l'image du présentateur à celle de sa présentation.  Il s'agit d'un BlackMagic ATEM Télévision Studio, qui paraissait, à l'époque où on l'a choisi, la solution la plus économique pour arriver au résultat espéré.
  • Ce mélangeur est piloté par ordinateur (PC ou Mac).  Nous disposons actuellement d'un Mac Mini, qui nous donne entière satisfaction.  Les logiciels "à jour" qui font fonctionner l'ATEM nécessitent des versions assez récentes du système d'exploitation (windows 8.1 - OSX 10.10).  C'est cet ordinateur qui enregistre également les capsules.
  • La caméra vidéo est doit impérativement sortir en HDMI ou en SDI.  Jusqu'à présent, nous disposons d'une caméra Sony HD, tout à fait standard. Les caméras studios de BlackMagic présentent l'avantage de pouvoir être pilotées depuis l'ordinateur de contrôle.
  • Le son provient d'un kit micro sans-fil de Sennheizer mais tout autre micro conviendra.  Le point délicat est de transformer la sortie audio du microphone en signal digital reconnu par l'ATEM. Pour cela, nous utilisons un RME ADI-2 qui produit un signal compatible (AES-EBU).  L'ajout d'une table de mixage nous a permis d'obtenir un nettement meilleur contrôle du son.
  • Les écrans verts "classiques", comme on peut en trouver des tas sur internet, sont relativement difficiles à éclairer convenablement (sans ombres ni plis).  Nous avons opté pour un anneau LED combiné à un écran réfléchissant, comme dans cette vidéo mais le produit que nous utilisons ne semble plus être disponible.
  • L'éclairage est très important.   Jusqu'à présent, on s'éclairait avec deux spots de chantier (300 W) secondés par quelques tubes fluoresencts.  Ce n'était pas fort lumineux mais extrêmement chaud :-( Nous nous éclairons à présent avec des torches LED de Aputure, réglables en intensité et disposés en quatre points, deux à l'avant, deux à l'arrière.
  • Il ne faut pas oublier l'ordinateur pour diffuser la présentation (MS PowerPoint, Apple Keynote ou autre).  Celui-ci doit disposer d'une sortie HDMI (mais il existe des adaptateurs depuis DVI ou VGA).

3 commentaires

  • denis Laugt

    Merci pour vos vidéos et vos explications. Mais je n'ai pas trouvé, ou pas encore trouvé, avec quel logiciel vous faites vos animations, (comme un bac d'eau qui se remplit, des molécules ou des ballons qui rebondissent, une colonne qui tombe etc.) Merci d'avance pour ce renseignement.

    04.01.2017 à 06:12

  • Olivier Decroly

    Merci pour les encouragements :-) Il y a plus d'informations sur le matériel ainsi que les logiciels que nous utilisons dans l'onglet "Compléments" de cette vidéo.  

    La plupart des illustrations qui illustrent les séquences ont été réalisées sur Powerpoint (MS OFFICE).  Y compris les animations avec les molécules de gaz qui bougent et les cuves qui se vident et se remplissent.

    06.01.2017 à 12:33

  • denis Laugt

    Merci beaucoup, j'avais une mauvaise image de power point, et vous m'avez fait découvrir que  l'on peut faire des magnifiques  animations avec lui.

    27.01.2017 à 23:22

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.