Aller au contenu

Numération de position

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

6876 vues

58 1
Mots-clés :

Numération de position

A l’aide d’une histoire « fiction » mettant en scène un berger mésopotamien du IIIème millénaire avant notre ère, nous motivons et expliquons la démarche qui a conduit à l’élaboration du système de numération de position pour représenter les nombres entiers positifs. En prenant comme référence la main et ses 5 doigts pour dénombrer les objets, nous sommes amenés à développer la numération de position en base 5. La notion de base est ainsi vue de façon naturelle et intuitive. Le concept de chiffre (en tant que symbole graphique représentant les nombres de la base y compris le zéro) est ensuite également introduit et motivé. Un parallèle entre les numérations de position en base 5 et 10 est proposé. L’exposé se termine sur une brève description et motivation du système de numération binaire.

1 commentaire

  • francois herbillon

    Les celtes qui peuplaient l'europe comptaient en base vingt. Il reste de cela, qu'à Paris un hopital de 300 places à l'origine, s'appelle toujours le quinze-vingt car 15 X 20 = 300 et, aussi, que les francais disent quatre-vingt-dix plutôt que nonante car 4 X 20 + 10 = 90

    18.06.2018 à 23:46

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.