Aller au contenu

De quoi sommes nous faits ?

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

Partager :  

1478 vues

45 2

De quoi sommes nous faits ?

Publiée le 05 février 2018

En partant de la « recette » pour faire un être humain ou, plutôt, de la liste des « ingrédients » (ou éléments) qu’il contient, ainsi que les proportions de ces différents éléments, on va se poser plusieurs questions.  Tout d’abord, on verra que quatre éléments (Oxygène, Hydrogène, Carbone et Azote) constituent plus de 96% de la masse de notre corps.  Ensuite, on remarquera que si on compte le nombre de moles (ou d’atomes), les proportions de ces différents éléments changent.  La proportion des nombres d’atomes est fort différente de la proportion des masses, car l’Hydrogène est très léger et même si il y a beaucoup d’atomes d'Hydrogène, cela ne se verra pas fort au niveau de la masse.  On remarquera ensuite que la majorité des atomes qui constituent le corps humain, sont des atomes d’Hydrogène et d’Oxygène, en proportions proches du rapport 2-1.  Ce qui nous conduira au fait que plus de la moitié du corps humain est constitué d’eau.  On poursuivra nos calculs pour montrer que dans un résidu sec, quand on retire toute l’eau, c’est le carbone qui devient l’élément le plus présent (45 %) du point de vue de la masse.

Outre ces quatre éléments organiques, on se rend compte que les êtres vivants contiennent bien plus d’éléments que ce qu’on avait annoncé dans les précédentes séquences.  En plus du Soufre et du Phosphore (qui font CHONPS, comme on avait dit), il y a toute une série d’éléments minéraux qu’il ne faut pas oublier.  On en profitera pour donner quelques exemples de la localisation de ces éléments comme les os et les dents pour le Calcium ou de la façon dont ils sont utilisés dans le corps humain, comme pour l’équilibre Sodium-Potassium qui permet la transmission électrique de l’influx nerveux ou comme le Fer, lié à l’Hème dans l’hémoglobine, qui permet de transporter l’Oxygène entre poumons et organes qui en ont besoin.

On insistera enfin sur le fait que, comme on n’est pas capable de fabriquer ces éléments et qu’on en élimine sans cesse, il faudra en consommer (en manger) régulièrement.  Il s’agira de trouver un équilibre qui évite carence et excès et qui convient aux besoins du corps.

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.