Aller au contenu

Datation au carbone 14

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

Partager :  

16179 vues

190 11

Datation au carbone 14

Publiée le 01 octobre 2016

Application intéressante de la radioactivité, la datation au carbone 14 tire parti de la façon dont le carbone 14 se désintègre au cours du temps de façon exponentielle.  On peut quantifier cette décroissance exponentielle au moyen de la période ou demi-vie d’un élément, c’est-à-dire le temps qu’il faut pour que sa quantité diminue de moitié.  Quelques exemples d’isotopes « stables » ou « instables », permettent de comprendre que plus un élément est radioactif, plus courte est sa période.  Parmi tous ces isotopes, le carbone 14 apparaît comme très radioactif, avec une période de l’ordre de 5700 ans.

Le principe de la datation au carbone 14 est alors compris comme résultant de la stabilité du rapport 14C/CTot dans l’atmosphère.  Les êtres vivants utilisent ce carbone atmosphérique comme base de leur alimentation et présentent donc le même taux de carbone 14 que dans l’atmosphère.  Mais, quand ils meurent, ce carbone 14 ne se renouvèle plus et commence à se désintégrer.  En mesurant le taux de 14C dans un reste d’être vivant découvert sur un champ de fouilles et en le comparant avec ce qu’on peut attendre de la décroissance exponentielle du carbone 14 atmosphérique, on peut alors déterminer le nombre d’années depuis lesquelles cet être vivant est mort.

Thématiques dans lesquelles apparaît cette vidéo

isotopes et radioactivité

  1. Les isotopes
  2. Isotopes et radioactivité
  3. Datation au carbone 14

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.