Aller au contenu

Je suis ce que je mange

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

Partager :  

1754 vues

50 1

Je suis ce que je mange

Publiée le 17 mars 2018

Pour comprendre de quoi nous sommes constitués, on peut se dire que le métabolisme, c’est-à-dire les réactions chimiques qui se produisent en nous et nous permettent de vivre, nécessite un constant approvisionnement pour reconstituer notre stock de matières premières et d’énergie.  Nous pouvons donc dire que nous sommes ce que nous mangeons. L’observation d’étiquettes mentionnant la composition de nos aliments nous permet de constater qu’on classe ce qui les compose – c’est-à-dire ce qui nous compose – en trois catégories : glucides (sucres…), lipides (matières grasses) et protides (protéines). Un petit rappel historique indique que c’est déjà ce que montrait William Prout au XIXè siècle.  Ensuite on présentera sommairement ces différentes catégories, en indiquant dans quoi on les trouve et à quoi elles servent. Et, puisqu’on est dans l’alimentation, on dira un petit mot sur les vitamines.  Par contre, même s’ils n’ont pas grand chose à voir avec ce qu’on mange, il faudra aussi mentionner les acides nucléiques comme classe de molécules biologiques.

Enfin, on verra que l’étiquette de la valeur nutritive d’un humain serait sans doute bien semblable à celle du steak haché.

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.