Aller au contenu

La pression atmosphérique : introduction

Niveau de difficulté :

Ajouter à mes favoris

Partager :  

74950 vues

582 29

La pression atmosphérique : introduction

Publiée le 09 décembre 2014

L’analyse de l’air atmosphérique à l’échelle moléculaire montre que celui-ci est constitué de particules (molécules d’oxygène et d’azote) en mouvement incessant (agitation thermique). Les forces d’impact dues aux chocs de ces particules sur les objets présents dans l’atmosphère résultent en des forces réparties sur la surface de ces objets. L’utilisation de la notion de pression (force par unité de surface) apparaît donc comme naturelle pour décrire ces forces. Nous montrons ensuite que la pression atmosphérique est déterminée par le poids de l’air à la surface de la Terre (au niveau de la mer). Pour ce faire nous utilisons une analogie au mouvement de ballons rebondissant sur le sol : un ballon qui rebondit sur le sol, provoque une force moyenne égale à son poids. Ceci permet d’expliquer intuitivement la répartition de la pression et de la densité de l’air dans l’atmosphère. L’exposé se termine sur un aspect historique : présentation de Blaise Pascal (de l’unité de la pression : 1N/m2 = 1 pascal) et de l’expérience des hémisphères de Magdebourg.

1 commentaire

  • Lounes Lounes

    Salut;

    Merci pour les explications... Mais j'aimerai savoir est-ce que le fait que la pression soit perpendiculaire à la surface a été démontré expérimentalement ou pourquoi est ce qu'il est clair que la somme des vecteurs des forces qu'appliquent chaque particules est perpendiculaire à la surface??

     

    P.S: Je me dis que pour le démontrer il suffit de mettre une plaque de verre entre 2 pièces l'une ou y'a une surpression une autre en dépression puis on étudie la façon dont sa se brise ??

     

    Merci !!!!!

    26.06.2018 à 12:35

Connecte-toi ou crée un compte pour écrire un commentaire.